,

L’obésité abdominale est un facteur de risque pour l’AVC ischémique chez les femmes mais pas chez les hommes.

Des études récentes ont mis en évidence une découverte intéressante. L’obésité abdominale augmente les risques d’AVC ischémique chez les femmes. Cependant, l’indice de masse corporelle (l’IMC) des hommes joue un rôle protecteur contre cette même maladie.

Il s’agit d’un résultat d’une étude conduite par l’Hospital do Mar de Barcelone, en Espagne. Dans le cadre de cette étude, 388 patients atteints d’ischémie et 732 individus sains ont été analysés. Les chercheurs ont conclu que, pour évaluer le risque d’AVC chez les femmes, l’obésité abdominale semblait être un critère plus efficace que l’IMC.

Il se produit un AVC quand une partie du cerveau cesse de recevoir du sang parce que certaines artères sont bouchées. Parmi les facteurs de risque, on trouve les interactions environnementales, génétiques et systémiques, comme on le constate chez l’obésité récemment évaluée.




Qu'en pensez vous ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

4 astuces qui vous aideront à soulager vos douleurs dorsales pour ainsi dormir comme un bébé

Débarrassez-vous des tâches de transpiration avec ces astuces